Alès : conduire plus et le vivre moins bien...

Article publié par La Marseillaise en date du 8/12/2016
jeudi 8 décembre 2016
popularité : 45%

Pour le moment, les chauffeurs de Kéolis ne veulent pas pénaliser par une grève les achats de Noël de leur clientèle. Ils veulent dénoncer leurs conditions de travail et les faire connaître au public et aux élus locaux.

19 des 21 chauffeurs de Kéolis qui assure le transport urbain des Alésiens ont signé une pétition pour réclamer le respect de leur convention collective. Pour l’heure ils ne veulent pas avoir recours à la grève pour obtenir leurs droits mais n’écartent pas à terme, cette possibilité.

« Si je fais ce métier c’est parce que j’adore conduire des autocars. Mais maintenant quand je dois prendre mon service j’ai un peu la boule au ventre et je n’y ai plus de plaisir » indique Noëlle Avouac chauffeur à Kéolis depuis trois ans.

Peu à peu alors que le travail semblait se dérouler de la meilleure des façons, les conditions se sont progressivement dégradées au point que maintenant 19 des 21 chauffeurs que compte l’entreprise qui assure les transports en commun à Alès, ont choisi de tirer le signal d’alarme en signant une pétition dans laquelle ils réclament le respect de leur métier, de leurs personnes et de la législation.

La situation semble tellement tendue chez ce transporteur qui appartient à 70% à la SNCF, que les salariés ont décidé de confier leurs intérêts à Me Eve Soulier. La jeune avocate pointe du doigt des « interprétations » pour le moins étranges de la convention collective au point d’envisager dès le début de l’année 2017 de saisir le Conseil des prud’hommes pour arbitrer le dossier. Un dossier qui est loin d’être vide car déjà l’inspection du travail en octobre dernier, a adressé un avertissement à la direction de Kéolis Alès pour quelques manquements graves.

Les chauffeurs soulignent en premier lieu, le non respect de la convention collective au regard des repos. « Selon la législation nous devrions pouvoir bénéficier de 20 minutes de pause après 6 heures de conduite. On en est très loin » explique Abdelakim Cherifi qui s’est syndiqué à la CGT « parce que la situation n’était plus supportable ».

Encaisser tout en conduisant
C’est l’un des griefs exposés par les chauffeurs qui se plaignent aussi d’une « volonté d’augmenter la rentabilité au maximum au point d’encaisser la vente d’un ticket tout en conduisant. Ce n’est plus du service public » ajoute-t-il. « Je me surprends à en vouloir à une personne âgée qui met trop de temps à monter dans le bus parce que je sais que c’est mon temps de pause qui va en pâtir » confie Noëlle.

Actuellement selon Abdelakim on compte dix intérimaires sur la vingtaine de chauffeurs « ça ne vous paraît pas étrange ? Il y a beaucoup d’arrêts maladie. Et puis on pense aussi à la sécurité des personnes transportées et des autres usagers de la route. Nous sommes passés de 100 km par jour de travail à 120. Cette augmentation, c’est sur nous qu’on l’a gagnée en rognant sur tout, y compris sur le temps d’installation dans notre bus au moment de la prise de service ».

Là où les chauffeurs de Kéolis s’étonnent c’est que dans la même entreprise Kéolis mais à Nîmes, les conditions de travail sont très différentes et bien plus conformes à ce qu’ils s’estiment être en droit d’attendre.

A plusieurs reprises les chauffeurs alésiens ont tenté de dialoguer avec leur direction. Mais sans aucun résultat « ça s’est traduit par des pressions supplémentaires » regrette Abdelakim.

Si la solution n’est pas rapidement trouvée, les chauffeurs qui ne veulent pas « prendre les usagers en otage », n’excluent pas en dernier recours, de décider d’un mouvement de grève. Pour le moment ils espèrent que les élus alésiens responsables du transport au niveau de l’Agglo et donc du réseau NTecC qui sous-traite le transport urbain à Kéolis, trouveront les arguments pour faire respecter la loi.


Agenda

<<

2022

 

<<

Juillet

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

Nîmes : Pas de trêve jusqu’au retrait du projet !

Reportage photos : Jelloul

Manif 27 12 19 1
Manif 27 12 19 10
Manif 27 12 19 11
Manif 27 12 19 12
Manif 27 12 19 13
Manif 27 12 19 14
Manif 27 12 19 15
Manif 27 12 19 16
Manif 27 12 19 17
Manif 27 12 19 18
Manif 27 12 19 19
Manif 27 12 19 2
Manif 27 12 19 20
Manif 27 12 19 21
Manif 27 12 19 22
Manif 27 12 19 23
Manif 27 12 19 24
Manif 27 12 19 25
Manif 27 12 19 26
Manif 27 12 19 27
Manif 27 12 19 28
Manif 27 12 19 29
Manif 27 12 19 3
Manif 27 12 19 30
Manif 27 12 19 31
Manif 27 12 19 32
Manif 27 12 19 33
Manif 27 12 19 34
Manif 27 12 19 35
Manif 27 12 19 36
Manif 27 12 19 37
Manif 27 12 19 38
Manif 27 12 19 39
Manif 27 12 19 4
Manif 27 12 19 40
Manif 27 12 19 5
Manif 27 12 19 6
Manif 27 12 19 7
Manif 27 12 19 8

Plus de 1500 manifestants hier à Nîmes


Plus de 16000 Manifestants le 9 janvier à Nîmes

Reportage Photos : Jelloul

Manif 9 1 2020 1
Manif 9 1 2020 10
Manif 9 1 2020 100
Manif 9 1 2020 101
Manif 9 1 2020 102
Manif 9 1 2020 103
Manif 9 1 2020 104
Manif 9 1 2020 105
Manif 9 1 2020 106
Manif 9 1 2020 107
Manif 9 1 2020 108
Manif 9 1 2020 109
Manif 9 1 2020 11
Manif 9 1 2020 110
Manif 9 1 2020 111
Manif 9 1 2020 112
Manif 9 1 2020 113
Manif 9 1 2020 114
Manif 9 1 2020 115
Manif 9 1 2020 116
Manif 9 1 2020 117
Manif 9 1 2020 118
Manif 9 1 2020 119
Manif 9 1 2020 12
Manif 9 1 2020 120
Manif 9 1 2020 121
Manif 9 1 2020 122
Manif 9 1 2020 123
Manif 9 1 2020 124
Manif 9 1 2020 125
Manif 9 1 2020 13
Manif 9 1 2020 14
Manif 9 1 2020 15
Manif 9 1 2020 16
Manif 9 1 2020 17
Manif 9 1 2020 18
Manif 9 1 2020 19
Manif 9 1 2020 2
Manif 9 1 2020 20
Manif 9 1 2020 21
Manif 9 1 2020 22
Manif 9 1 2020 23
Manif 9 1 2020 24
Manif 9 1 2020 25
Manif 9 1 2020 26
Manif 9 1 2020 27
Manif 9 1 2020 28
Manif 9 1 2020 29
Manif 9 1 2020 3
Manif 9 1 2020 30
Manif 9 1 2020 31
Manif 9 1 2020 32
Manif 9 1 2020 33
Manif 9 1 2020 34
Manif 9 1 2020 35
Manif 9 1 2020 36
Manif 9 1 2020 37
Manif 9 1 2020 38
Manif 9 1 2020 39
Manif 9 1 2020 4
Manif 9 1 2020 40
Manif 9 1 2020 41
Manif 9 1 2020 42
Manif 9 1 2020 43
Manif 9 1 2020 44
Manif 9 1 2020 45
Manif 9 1 2020 46
Manif 9 1 2020 47
Manif 9 1 2020 48
Manif 9 1 2020 49
Manif 9 1 2020 5
Manif 9 1 2020 50
Manif 9 1 2020 51
Manif 9 1 2020 52
Manif 9 1 2020 53
Manif 9 1 2020 54
Manif 9 1 2020 55
Manif 9 1 2020 56
Manif 9 1 2020 57
Manif 9 1 2020 58
Manif 9 1 2020 59
Manif 9 1 2020 6
Manif 9 1 2020 60
Manif 9 1 2020 61
Manif 9 1 2020 62
Manif 9 1 2020 63
Manif 9 1 2020 64
Manif 9 1 2020 65
Manif 9 1 2020 66
Manif 9 1 2020 67
Manif 9 1 2020 68
Manif 9 1 2020 69
Manif 9 1 2020 7
Manif 9 1 2020 70
Manif 9 1 2020 71
Manif 9 1 2020 72
Manif 9 1 2020 73
Manif 9 1 2020 74
Manif 9 1 2020 75
Manif 9 1 2020 76
Manif 9 1 2020 77
Manif 9 1 2020 78
Manif 9 1 2020 79
Manif 9 1 2020 8
Manif 9 1 2020 80
Manif 9 1 2020 81
Manif 9 1 2020 82
Manif 9 1 2020 83
Manif 9 1 2020 84
Manif 9 1 2020 85
Manif 9 1 2020 86
Manif 9 1 2020 87
Manif 9 1 2020 88
Manif 9 1 2020 89
Manif 9 1 2020 9
Manif 9 1 2020 95
Manif 9 1 2020 96
Manif 9 1 2020 97
Manif 9 1 2020 98
Manif 9 1 2020 99
Manif 9 1 2020 90
Manif 9 1 2020 91
Manif 9 1 2020 92
Manif 9 1 2020 93
Manif 9 1 2020 94

Pour gagner une autre réforme des retraites : On ne lâche rien !

Agrandir les Photos


Soutenons financièrement les grévistes !


Brèves

9 octobre 2019 - Moi j’adore pas le mot de pénibilité

Moi j’adore pas le mot de pénibilité, parce que ça donne le sentiment que le travail serait pénible (...)

7 août 2019 - Aéroport de Montpellier : la Commission européenne réclame la restitution des 8,5 millions d’euros de subventions versées à Ryanair !

Selon la Commission européenne, les contrats de services de marketing conclus entre l’APFTE et (...)